audience


audience

audience [ odjɑ̃s ] n. f.
• 1160 « action d'écouter »; lat. audientia, de audire « entendre »
1Vx ou littér. Action de bien vouloir écouter qqn. attention. « Je vous demande un moment d'audience » (Molière). Par ext. Intérêt porté à qqch. par le public. « C'est un des rares ouvrages qui aient eu à la fois l'audience du lecteur moyen et l'estime du lecteur délicat » (Maurois). Ce projet a obtenu une très large audience.
2Cour. Réception où l'on admet qqn pour l'écouter. entretien, réception, rendez-vous. Demander, solliciter, obtenir une audience. Donner audience à qqn. L'ambassadeur a été reçu en audience particulière.
3Dr. Séance d'un tribunal. Audience publique. Audience à huis clos. Tenir audience. Ouvrir, suspendre, reprendre, lever l'audience.
4Par ext. vieilli Les personnes à qui on donne audience ou qui assistent à une audience. assistance, auditoire.
5(mil. XXe) Public touché par un média. Audience instantanée : nombre de personnes à l'écoute d'une station de radio ou de télévision pendant une tranche horaire donnée. — Mesure de l'audience d'une chaîne de télévision, de son taux d'écoute ( audimat, médiamat; audimétrie) . Courbe d'audience. Record d'audience d'une émission de télévision.

audience nom féminin (latin audientia, de audire, entendre) Attention, intérêt portés par le public à une personne, à une chose, une action, etc. ; étendue de ce public, clientèle : Un livre dont l'audience est limitée. Public touché par tel ou tel média. Entrevue accordée par une personnalité à quelqu'un qui la sollicite : Demander audience à un chef d'État. Séance au cours de laquelle le tribunal interroge les parties, entend les plaidoiries et rend sa décision. Lieu où se tient cette séance. ● audience (expressions) nom féminin (latin audientia, de audire, entendre) Audience publique, au Canada, séance publique au cours de laquelle une commission d'enquête ou un organisme habilité entend les points de vue des personnes ou des groupes concernés par une question ou un problème déterminés. Délit d'audience, faute professionnelle commise à l'audience par un avocat. Duplication d'audience, audience commune à deux supports, à deux médias. ● audience (synonymes) nom féminin (latin audientia, de audire, entendre) Attention, intérêt portés par le public à une personne, à...
Synonymes :
- renommée
Entrevue accordée par une personnalité à quelqu'un qui la sollicite
Synonymes :
Lieu où se tient cette séance.
Synonymes :
- salle d'audience
Duplication d'audience
Synonymes :
- recouvrement d'audience

audience
n. f.
d1./d Intérêt que suscite auprès d'un public une oeuvre, une pensée, etc. Avoir l'audience des intellectuels.
d2./d Entretien accordé par un personnage de haut rang à des visiteurs. Demander audience à un ministre.
d3./d (Haïti) (Souvent au Plur.) Histoire drôle racontée en groupe. Donner des audiences: raconter des blagues, des histoires drôles ou distrayantes.
d4./d Ceux qui écoutent; auditoire. Audience passionnée par un conférencier.
d5./d Séance de tribunal. Une audience publique, à huis clos, solennelle.

⇒AUDIENCE, subst. fém.
I.— Lang. cour. (et, pour B, domaine du dr.).
A.— Fait d'écouter avec attention ou intérêt.
1. Attention, intérêt accordé à quelqu'un :
1. On aime avoir quelqu'un à qui on parle de ses projets. Une oreille amie, (un cœur ami), une entente, une audience amie.
PÉGUY, Solvuntur objecta, 1910, p. 62.
2. Accueil favorable obtenu par quelqu'un (auteur, compositeur, artiste, savant, etc., ou bien, collectivement, équipe de recherche, groupe d'artistes) auprès du public, dans l'opinion :
2. Si la recette du succès était connue, si les lois du best-seller, par exemple, avaient été dégagées avec quelque précision, nul doute que le niveau de vie des écrivains aurait été plus élevé. Si tel écrivain catholique conserve sa clientèle catholique depuis vingt ou trente ans, c'est assurément parce qu'il répond à une demande constante, c'est-à-dire que, d'une certaine manière, il traduit la réalité de son public. Suffirait-il donc d'exprimer la réalité d'un milieu donné pour en être bien accueilli? Rien n'est moins sûr. Il est possible que seul un aspect de cette réalité a quelque chance d'obtenir l'audience des lecteurs. N'en concluons pas trop vite, non plus, que pour conquérir un public, il suffirait de le flatter et de lui présenter l'image de lui-même qu'il préfère.
Traité de sociol., 1968, p. 313.
Spécialement
a) INFORM. ,,Nombre total d'individus effectivement touchés par un organe de presse ou par un élément déterminé de son contenu. / Audience primaire :les personnes qui se sont procuré l'organe de presse et leur entourage immédiat. / Audience secondaire :tous ceux qui ont eu connaissance par un moyen indirect du contenu d'un organe de presse. / Analyse de l'audience : Détermination, par enquête ou sondage, de la composition et de la qualité du public d'un organe ou de celui qui a été touché par un élément donné du contenu`` (VOYENNE 1967).
b) SOCIOL. ,,Sens général : l'audience d'un média est le public destinataire du message. Ce public est un groupement étendu, hétérogène et anonyme. Sens spécial (utilisé par les publicitaires) : l'audience d'un support est l'ensemble des personnes qui, ayant vu, lu ou entendu un support donné, ont eu la possibilité d'être touchées par la publicité qu'il véhiculait. C'est dans cet ordre d'idées que l'on parle de l'« audience utile » d'un support : ce terme désigne la fraction de l'audience d'un support qui coïncide avec la cible définie par un annonceur pour un produit ou un service donnés`` (Sociol. 1970) :
3. B — Méthodes pour mesurer l'audience d'un message radio. L'audience du message doit être distinguée du support sur lequel il est placé. L'annonceur qui a placé une annonce dans une publication n'espère pas que la totalité des lecteurs que cette publication va atteindre remarqueront son annonce et c'est précisément l'objet de certaines techniques d'évaluer la proportion de lecteurs remarquant l'annonce.
M. WEINAND, Qq. aspects de la public. radiophonique, 1964, p. 10.
Rem. Le compl. déterminatif désigne soit ceux qui prêtent attention (audience des lecteurs, cf. ex. 2), soit (mais plus souvent) celui ou ce qui est entendu (audience d'un auteur, d'un homme politique, d'un message radio, etc.). Dans les deux cas un adj. épithète est possible. Rencontrer une audience complaisante; une large audience.
B.— Temps consacré à écouter.
1. Entretien accordé par une personne d'une certaine importance à ceux qui l'ont sollicité :
4. Aussitôt nommé, je fis demander une audience au président de la République, qui, en réponse, m'invita à déjeuner à Rambouillet. (...). C'est donc avec plaisir que je me trouvai dans cette fin du mois de juillet en face du chef de l'état. Il m'accueillit par ces paroles : « Je suis heureux de voir un officier du génie à la tête de l'armée. La guerre, à mon avis, est en effet devenue un art d'ingénieur. »
JOFFRE, Mémoires, t. 1, 1931, p. 15.
P. iron. :
5. Avant de sortir, Ernest donna audience à son tailleur de ville, qui lui apportait une collection de gilets de fantaisie, et à son tailleur militaire, le célèbre Walter, auquel il commanda un nouvel uniforme, dont le prix fut débattu et demeura fixé à 2000 fr.
JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 4, 1813, p. 96.
Au fig., rare, littér. Donner audience à qqc. Y prêter attention :
6. Les difficultés incroyables de l'action publique et privée s'éclairent soudainement, d'un grand jour, d'une grande lumière quand on veut bien donner audience pour ainsi dire (...) quand on veut bien seulement faire attention à cette distinction, à cette récrimination je veux dire à cette discrimination remontante que nous venons de connaître.
PÉGUY, Notre jeunesse, 1910, p. 525.
2. DROIT
a) Séance durant laquelle se déroulent les débats et sont rendus les jugements :
7. Le président ayant demandé à la défense si elle n'avait aucune question à poser au témoin, les avocats remercièrent, tandis que les accusés hébétés accompagnaient du regard Jacques, qui retournait s'asseoir, au milieu de la sympathie générale. La troisième audience fut prise tout entière par le réquisitoire du procureur impérial et par les plaidoiries des avocats.
ZOLA, La Bête humaine, 1890, p. 278.
Audience de rentrée. Première audience à l'issue des vacances judiciaires.
Audiences de vacation. Celles qui sont tenues en période de vacances.
Audience solennelle. ,,Audience tenue par certains tribunaux supérieurs (Cour de Cassation, Cour des Comptes, Cour d'appel) dans un plus grand appareil (...), sous la présidence du Premier Président (...) et avec un plus grand nombre de magistrats que l'audience ordinaire (...). En dehors des audiences de rentrée, l'audience solennelle est tenue : 1o par la Cour des Comptes, (...); 2o par les Cours judiciaires, pour le jugement de certaines affaires graves. (...). Une Cour réunie en audience solennelle, constitue une juridiction distincte de la même Cour siégeant en audience ordinaire`` (CAP. 1936).
b) ,,Phase contentieuse de la procédure qui s'étend depuis l'échec de la tentative de conciliation jusqu'au prononcé du jugement. S'oppose, dans ce sens, à conciliation`` (CAP. 1936).
c) P. méton. Lieu où se déroule l'audience :
8. Il avait encore dans l'oreille les dernières paroles de l'huissier qui venait de le quitter : « Monsieur, vous voici dans la chambre du conseil; vous n'avez qu'à tourner le bouton de cuivre de cette porte, et vous vous trouverez dans l'audience derrière le fauteuil de monsieur le Président. »
HUGO, Les Misérables, t. 1, 1862, p. 319.
3. Arg. ,,Lecture du règlement faite aux détenus`` (ESN. 1965; cf. aussi L'Intérieur des prisons, 1846, p. 100).
SYNT. Audience de l'empereur, du juge, de sa majesté, du ministre, du palais, du pape, du président, du roi, du tribunal (des tribunaux); demande, lettre, refus d'-; salle d'-; suspension d'-; comparaître à l'-; accorder, donner, obtenir une -, quitter l'-, recevoir en -, solliciter -, sortir de l'-; l'audience est ouverte, est levée, est suspendue, est reprise; demander un instant, un moment d'-; donner une — publique, obtenir une — particulière; renvoyer les parties à l'-; un ambassadeur sollicite une -.
C.— Ensemble de personnes
1. Qui accordent de l'attention à un orateur, à un auteur, etc. :
9. La littérature permet de se venger de la réalité en l'asservissant à la fiction; mais si mon père fut un lecteur passionné, il savait que l'écriture exige de rebutantes vertus, des efforts, de la patience; c'est une activité solitaire où le public n'existe qu'en espoir. Le théâtre en revanche apportait à ses problèmes une solution privilégiée. L'acteur élude les affres de la création; on lui offre, tout constitué, un univers imaginaire où une place lui est réservée; il s'y meut en chair et en os, face à une audience de chair et d'os; réduite au rôle de miroir, celle-ci lui renvoie docilement son image; sur la scène, il est souverain et il existe pour de vrai : il se sent vraiment souverain.
S. DE BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 37.
2. Vieilli. À qui on donne audience, qui assistent à l'audience :
10. Le Grand-Maître sortit, souleva brusquement la portière qui cachait la double porte de la salle du conseil, et montra sa figure à toute cette audience au milieu de laquelle il chercha le premier chirurgien du roi.
BALZAC, Sur Catherine de Médicis, Le Martyr calviniste, 1841, p. 135.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du XIXe s., ainsi que ds Ac. 1932, ROB. et QUILLET 1965.
3. Région. (Canada). ,,Auditoire. Ex. : Il a parlé devant une audience de trois cents personnes : il a parlé devant un auditoire de trois cents personnes`` (Canada 1930).
II.— Audience ou audiencia (Espagne).
A.— HISTOIRE
1. Cour souveraine de justice dans les colonies espagnoles.
2. Province dont les limites territoriales correspondaient au ressort de ces Cours.
3. Administration qui résidait dans ces provinces.
B.— Époque mod. Tribunal jugeant en appel des sentences rendues par les corrégidors et les alcades.
Rem. Attesté ds Lar. encyclop. sous la vedette audiencia.
PRONONC. :[]. Durée mi-longue sur la 1re syll. ds PASSY 1914 et BARBEAU-RODHE 1930.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. Ca 1165-70 en audience « à haute voix de manière à être entendu » (B. DE STE MAURE, Troie, 26964, Joly ds GDF. : En audience et en apert Les menace sans porloingnier) — 1711 (SAINT-SIMON, Mémoires ds Dict. hist. Ac. fr., t. 4, p. 419 b); 2. a) 1309 audiance « attention donnée à la parole » (JOINVILLE, St Louis, ibid., p. 420 a : Il requist a l'abé qu'il eust ung peu d'audiance et congié de parler); d'où b) 1360-1400 « action d'être écouté, d'avoir du crédit » (J. FROISSART, Chron., II, 240, ibid. : Si leur recorda toute l'ordonnance, de ceux de Gand, ... et comment Pietre du Bois n'y avoit ni voix ni audience); 3. 1275-80 « entretien, temps employé à écouter qqn » (J. DE MEUNG, Rose, éd. F. LECOY, 10333 : audïence li doné); d'où 4. a) 1452 dr. « tribunal, salle d'audience » (Hommages, A.N., f° 163 ds GDF. Compl.); b) 1541, 23 mai dr. « séance de tribunal » (ap. Mantellier, II, 18, ibid. : Lesquelz marchans ont esté appelez et audienciez par ledit Faulchery au palais royal d'Angiers, et en ladicte audience se sont trouvez et comparus); c) 1715-35 spéc. hist. esp. « administration résidant dans les provinces espagnoles, les provinces elles-mêmes » (LE SAGE, Gil Blas, XI, 13 ds Dict. hist. Ac. fr., t. 4, p. 422 a); 5. 1548-85 « assemblée de ceux qui écoutent, assistent » (NOEL DU FAIL, Contes d'Eutrapel, Paris, 1874, éd. Assezat, t. 2, p. 108 : ... cest adverbe fait retentir et bien enfler une Audience).
Empr. au lat. audientia au sens 2 (PLAUTE, Poen, 11 ds TLL s.v., 1260, 28); (ST AUGUSTIN, Unic. bapt., 16, 28 ds BLAISE); au sens 5 (SALVIEN, Epist. 4, 26, ibid.).
STAT. — Fréq. abs. littér. :841. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 614, b) 992; XXe s. : a) 1 003, b) 1 063.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BARR. 1967. — BOUILLET 1859. — Canada 1930. — CAP. 1936. — CHAM. 1969. — DEM. 1802. — DUL. 1968. — DUPIN-LAB. 1846. — ESN. 1966. — GIRAUD 1956. — IREP 1966. — LACR. 1963. — LAVEDAN 1964. — LEMEUNIER 1969. — PAG. 1969. — PISSOT 1803. — Pol. 1868. — RÉAU-ROND. 1951. — ROCHE 1968. — Sociol. 1970. — SPR. 1967. — ST-EDME t. 2 1825. — VOYENNE 1967.

audience [odjɑ̃s] n. f.
ÉTYM. V. 1165; lat. audientia, de audire « entendre ».
1 Vx ou littér. Action de bien vouloir écouter qqn; attention que l'on donne à celui qui parle. Attention. || Cela mérite votre audience, est digne de votre audience. || Donnez-lui un moment d'audience.
1 (…) ce serait une cause beaucoup plus digne de votre audience.
Henri Estienne, Précellence du langage françois, Épître au Roy.
2 (…) Je n'ai pu gagner un moment d'audience (…)
Corneille, le Cid, V, 7.
3 Je vous demande un moment d'audience (…)
Molière, George Dandin, III, 8.
4 Il faut employer quelque moyen tel qu'en fournit l'art oratoire pour avoir audience de l'assistance (…)
P.-L. Courier, I, 222, in Littré.
5 (…) Ou souffrir, ou mourir. — Aut pati, aut mori. Il est digne de votre audience de comprendre solidement toute la force de cette parole (…)
Gide, Journal 1889-1939, Littérature et Morale, p. 90.
5.1 (…) les gens qui étaient attirés par Mme Pragen étaient toujours ceux sur qui elle pouvait sans risque tenter ses effets incroyablement gros. Elle semblait, toujours satisfaite de ces audiences médiocres, ignorer qu'il aurait pu y en avoir d'autres d'un peu plus difficiles.
Drieu La Rochelle, la Comédie de Charleroi, p. 18.
Par ext. Intérêt porté à qqch. par le public.
6 C'est un des rares ouvrages (« les Thibault » de Martin du Gard) qui aient eu à la fois l'audience du lecteur moyen et l'estime du lecteur délicat.
A. Maurois, Études littéraires, t. II, p. 168.
Loc. Donner audience à… Écouter. || « J'ai toujours donné audience à tous les avis » (Littré).Figuré :
7 (…) il avait besoin d'y voir clair dans son âme, et de donner audience à la foule de sentiments qui l'agitaient.
Stendhal, le Rouge et le Noir, in Œ. roman., Pl., t. I, p. 61.
2 Plus cour. Réception où l'on admet qqn pour l'écouter. Entretien, réception, rendez-vous. || Demander, solliciter, obtenir une audience. || Demander une audience au président de la République. || Accorder, refuser une audience.Donner audience à qqn. || L'ambassadeur a été reçu en audience particulière. || Avez-vous une lettre d'audience ?
8 L'ambassadeur romain me demande audience (…)
Corneille, Nicomède, II, 2.
9 Le roi donne audience à l'ambassadeur de Hollande (…)
Mme de Sévigné, Lettres, 109.
10 (…) de toute la matinée, M. Thibault n'avait pu donner audience à son secrétaire.
Martin du Gard, les Thibault, V, 1.
11 Plusieurs personnes attendaient audience dans la galerie (…)
Martin du Gard, les Thibault, VII, 56.
3 (1541). Dr. et cour. Séance d'un tribunal. || Les jugements doivent être lus à l'audience. || Audience publique. || Audience à huis clos. || Audience civile, correctionnelle, criminelle, commerciale.Audience de vacation. || Audience de rentrée. || Audience solennelle de la cour d'appel, de la Cour de cassation, de la Cour des comptes. || Police de l'audience. || Délit d'audience.Audience foraine, hors du siège de la juridiction. || Tenir audience. || Appeler une cause à l'audience. || Ouvrir, suspendre, reprendre, lever l'audience. || Paraître (cit. 27) à l'audience. || Renvoyer une cause à l'audience faute de conciliation. || Poursuivre l'audience : poursuivre la procédure.
12 Mais où dormirez-vous, mon père ? — À l'audience.
Racine, les Plaideurs, I, 4.
13 Un jour que quelques conseillers parlaient un peu trop haut à l'audience, M. de Harlay, premier président, dit : « Si ces messieurs qui causent ne faisaient pas plus de bruit que ces messieurs qui dorment, cela accommoderait fort ces messieurs qui écoutent. »
Chamfort, Maximes et Pensées.
14 Le président renvoie à l'audience les affaires qui, d'après les explications des avocats et au vu des conclusions échangées et des pièces communiquées, lui paraissent prêtes à être jugées sur le fond.
Code de procédure civile, art. 760.
15 Les personnes qui assistent à l'audience doivent observer une attitude digne et garder le respect dû à la justice.
Code de procédure civile, art. 438.
16 Je tiens le greffe, je tiens la plume, aux audiences de je ne sais quelle cause. Pourquoi vouloir que ce soit la mienne, je n'y tiens pas.
Beckett, Textes pour rien, p. 145.
4 (1548-1585). Par ext., vieilli. Les personnes à qui on donne audience ou qui assistent à une audience. Ceux qui écoutent qqn, un orateur. Assistance, auditoire. || Toute l'audience en fut scandalisée, en fut émerveillée (Académie).
17 Que je puisse représenter à cette auguste audience l'incomparable beauté d'une âme (…)
Bossuet, Oraison funèbre de Marie-Thérèse d'Autriche.
REM. Ce sens vieilli, admis par l'Académie, est aujourd'hui senti comme un anglicisme, l'angl. audience signifiant « auditoire, assistance ».
(Anglic.). Canada. Auditoire.
(Mil. XXe; angl. audience « auditoire, public »). Media. Public touché par un medium d'information. || Analyse de l'audience : analyse de la composition de ce public. || Audience instantanée; audience cumulée (au cours d'une période donnée). || Mesure de l'audience (→ Indice, taux d'écoute) d'une chaîne de télévision ( Audimètre). || Points d'audience.Par ext. Taux d'écoute (élevé). || « Je veux faire de l'audience » (J.-P. Elkabbach, in le Point, 6 nov. 1987).
5 (1715-1735; esp. audiencia). a Hist. Cour souveraine de justice dans les colonies espagnoles; les provinces correspondantes.
b Mod. Tribunal jugeant en appel des sentences rendues par les corregidors et les alcades.
DÉR. Audiencier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • audience — AUDIENCE. s. fém. Attention qne l on donne à celui qui parle. Parlez, vous aurez audience. Prêtez moi audience. Donnez moi un moment d audience. Une audience favorable. En ce sens, il se dit plus particulièrement en parlant des Princes, des… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • audience — AUDIENCE. s. f. Attention que l on donne à celuy qui parle. Parlez, vous aurez audience. prestez moy audience. une audience favorable. cela merite vostre audience, est digne de vostre audience. Il se dit plus particulierement en parlant des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • audience — au‧di‧ence [ˈɔːdiəns ǁ ˈɒː , ˈɑː ] noun [countable] the number or kind of people who watch or listen to something that is broadcast on radio or television, or listen to a particular type of music: • The ad was broadcast on all major channels,… …   Financial and business terms

  • audience — Audience, Audientia. Donner audience, Fauere linguis. B. Donner audience à aucun, Le laisser parler, Orationem alicui dare, Inducere causam, vel cognitionem. B. ex Plinio iuniore. Donner audience, Prester l oreille, Dare aures suas alicui. Donner …   Thresor de la langue françoyse

  • Audience — Au di*ence, n. [F. audience, L. audientia, fr. audire to hear. See {Audible}, a.] 1. The act of hearing; attention to sounds. [1913 Webster] Thou, therefore, give due audience, and attend. Milton. [1913 Webster] 2. Admittance to a hearing; a… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • audience — Au di*ence, n. [F. audience, L. audientia, fr. audire to hear. See {Audible}, a.] 1. The act of hearing; attention to sounds. [1913 Webster] Thou, therefore, give due audience, and attend. Milton. [1913 Webster] 2. Admittance to a hearing; a… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • audience — late 14c., the action of hearing, from O.Fr. audience, from L. audentia a hearing, listening, from audientum (nom. audiens), prp. of audire to hear, from PIE compound *au dh to perceive physically, grasp, from root *au to perceive (Cf. Gk.… …   Etymology dictionary

  • audience — [n1] group observing an entertainment or sporting event admirers, assemblage, assembly, congregation, crowd, devotees, fans, following, gallery, gathering, hearers, house, listeners, market, moviegoers, onlookers, patrons, playgoers, public,… …   New thesaurus

  • audience — index assemblage, bystander, collection (assembly), confrontation (act of setting face to face), congregation, interview, session …   Law dictionary

  • audience — / ɔ:djəns/, it. / ɔdjens/ s. ingl. [dal lat. audientia ], usato in ital. al femm., invar. (massm.) 1. [insieme di chi assiste a una trasmissione radiotelevisiva] ▶◀ ascoltatori, pubblico, (non com.) udienza. 2. (estens.) [dato percentuale… …   Enciclopedia Italiana


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.